L'improbable espionne

  • septembre 2016
  • 13,5X21,5
  • Broché
  • 208 pages
  • ISBN : 9782804703592
  • 18.00 €

Ce livre raconte le destin étonnant d’Eleanor Kasrils, « une femme au parler doux, aux manières délicates qui avait le cœur d’une lionne et des tripes d’acier » – à en croire ses compagnons de route. Elle fut l’une des rares Sud-Africaines blanches à s’engager dans la lutte armée contre le régime d’apartheid.

Née en Écosse en 1936, elle n’a que six mois quand ses parents émigrent à Durban, en Afrique du Sud. Toute jeune déjà, l’injustice la révolte. Le massacre de Sharpeville en 1960 – la police tue 69 manifestants dans ce township –, sert de déclic : Eleanor rejoint le Parti communiste. La même année, elle rencontre Ronnie Kasrils, son futur époux, membre de l’aile militaire de l’ANC de Nelson Mandela. Elle devient l’une des premières recrues féminines de cette section, sert d’agent de liaison, participe à des actes de sabotage… Arrêtée en 1963, elle passe de longues semaines en prison où elle est interrogée, brutalisée. Feignant une dépression nerveuse, elle est transférée à Fort Napier, un institut psychiatrique, d’où elle parvient finalement à s’échapper. Eleanor retrouve Ronnie et tous deux se réfugient au Botswana. C’est le début d’un long exil – presque trente ans – qui les amènera de Dar es Salaam à Londres, d’où ils poursuivront le combat aux côtés de l’ANC.

Couronné du Alan Paton Award, prestigieux prix littéraire sud-africain, cet ouvrage a été encensé à sa sortie :

« Un hommage émouvant à une personne incroyable et pour le moins inattendue dans ce rôle d’agent secret. Ce livre m’a rappelé une nouvelle fois combien nous sommes redevables à tant de gens pour la liberté dont nous jouissons aujourd’hui en Afrique du Sud. »
– Archevêque Desmond Tutu

« Un livre poignant et magnifique. »
Washington Post

« Un regard digne d’un thriller sur l’une des périodes les plus cruelles de l’histoire sud-africaine. »
Kirkus Reviews

En coédition avec le GRIP (Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité)

Témoignage de l’auteur Ronnie Kasrils à l’annonce de la parution de l’édition française de son livre chez Mardaga :
I am particularly delighted that this book about an unsung heroine of South Africa’s national liberation struggle is appearing as a French-language publication. The anti-fascist resistance in Europe during World War Two has resonances in this book about a daring young woman who was prepared to sacrifice her freedom in a just cause. I believe French speaking people of all ages will be inspired by this Scots-born woman who grew up in South Africa and became the first female operative in the clandestine armed struggle under Nelson Mandela’s command.
Lire aussi ici le communiqué de presse de Jacana, l’éditeur original du livre, à propos de la sortie du livre en français.

On en parle

« Se dévorant comme un bon roman d’espionnage, l’ouvrage a été salué par le maître du genre, John le Carré. »
(Mélanie Noiret, L’Écho, 17 décembre 2016)

« Outre la découverte d’un épisode méconnu de la lutte anti-apartheid, l’intérêt de L’improbable espionne réside dans la description du désarroi des tortionnaires afrikaners impuissants à mater une des leurs qui s’est élevée avec un courage inouï contre le système qu’ils défendent. »
(Gérald Papy, Le Vif/L’Express, 9 décembre 2016)

« Dans un livre émouvant enfin traduit en francais, Ronnie Kasrils, figure historique de la lutte contre l’apartheid et plusieurs fois ministre de 1994 à 2008, rend hommage à sa femme et à tous les résistants contre le régime raciste. »
(Victoria Brittain, Afrique Asie, 16 novembre 2016)

« L’auteur livre ici un témoignage vibrant sur une femme extraordinaire, qui a mis en pratique ses idéaux au détriment de sa liberté et de son confort. [...] Une histoire vraie qui bouscule le ronron et qui est traitée comme un thriller, sans temps morts et avec un style cadencé. »
(Amélie Collard, Bruxelles Culture, 1er novembre 2016)

Ronnie Kasrils a été interviewé dans l’émission "Afrik’Hebdo" sur La Première le 22 octobre 2016.
Écouter l’interview complète (à partir de 15’20’’)

« Un hommage et une belle histoire basée sur les récits qu’Eléonore fit de son apprentissage d’espionne, de son emprisonnement, de son évasion et de leur fuite à tous deux pour échapper à la répression du régime en place. »
(Gabrielle Lefèvre, Entre les lignes, 13 octobre 2016)
Lire l’article complet

Le 11 octobre 2016, dès 9h, l’ouvrage a été mis à l’honneur lors d’une conférence-débat organisée par le GRIP et l’APNU, à WBI, sur le thème “L’Afrique du Sud, de l’apartheid à aujourd’hui” – en présence de l’auteur RONNIE KASRILS et du traducteur YVES KENGEN. Plus d’infos sur l’événement.

« Grâce à la plume alerte d’Yves Kengen qui a su restituer la verve et l’élan de la version originale, le public francophone peut donc enfin prendre à son tour la mesure de l’extraordinaire personnalité d’Eleanor Kasrils, héroïne aussi discrète que confondante de résolution et de force de caractère. »
(Espace de Libertés, 1er octobre 2016)

Extraits

(À PROPOS DE LA PHOTO EN COUVERTURE DU LIVRE)
C’était une photo réellement charmante. Elle regardait l’objectif avec confiance, les yeux chaleureux grands ouverts et pleins de vie. Ses cheveux taillés courts et teints en noir lui allaient bien et le foulard noué autour de son front ne manquait pas d’allure. Un sourire malicieux ornait ses lèvres et reflétait un être humain animé d’un sens de l’humour impertinent. Elle semblait frêle, modeste et raffinée, mais il s’en dégageait une extraordinaire force morale. Qui aurait pu croire que cette jeune femme s’était investie dans des opérations de sabotage, avait été brutalement interrogée, avait mené une grève de la faim, avait fomenté son transfert dans un asile de fous dont elle s’était spectaculairement évadée, triomphant des brutalités de la police spéciale dont un officier l’avait menacée de « la briser ou de la faire pendre » lorsqu’elle avait été arrêtée il y avait trois mois à peine ?
Ronnie eut un coup de foudre pour cette photo et la rangea immédiatement dans son portefeuille. « Je la garderai toute ma vie. »

Bonus

Télécharger gratuitement la mise en contexte historique : “L’Afrique du Sud de l’apartheid : retour sur les années noires”.